Accueil Actualités SONAS SYMBOLE NATIONAL DES ASSURANCES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

SONAS SYMBOLE NATIONAL DES ASSURANCES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

0
74
Siège de la Direction Générale
[td_block_ad_box spot_id= »custom_ad_1″]

La République Démocratique du Congo, une terre d’opportunités riche en sol et en sous-sol qui attire les investisseurs de partout le monde pour entreprendre diverses activités, mais la sécurisation de ces investissements passe par leur couverture en assurance. Une seule Compagnie d’assurances a pu résister aux multiples tractations et autres contours économiques depuis l’époque Post-coloniale en passant par la zaîrianisation jusqu’à redevenir République Démocratique du Congo ; il s’agit bel et bien de la Société Nationale d’Assurances qui, avec son expérience de plus de 50 ans d’existence puisque créée le 23 novembre 1966, a su maitriser tout le système de l’industrie assurantielle.

La Sonas SA, Entreprise d’assurances dont l’unique actionnaire est l’Etat congolais, est représentée à travers le pays avec ses 80 agences essaimées sur tout le territoire national. Elle effectue des opérations d’assurance, de co-assurance et de réassurance et en cas de sinistre, elle se porte garante pour prendre correctement en charge les victimes d’accident.

Le secteur des assurances étant libéralisé depuis 2015 dont l’effectivité a été rendue possible en 2019, aucun n’accordait à cette Compagnie l’éventualité de pouvoir résister face à une dizaine de sociétés d’assurances qui se sont intéressées à ce secteur en République Démocratique du Congo dont la plupart appartiennent à des privés étrangers. L ’Assureur National a su se distinguer et n’a pas fléchi jusqu’à se maintenir à ce jour, leader des assurances dans le pays.

Ce maintien en tant que leader des assurances en République Démocratique, faut-il souligner, relève de la vision managériale mise en place par l’actuelle équipe dirigeante pilotée habilement par le Directeur Général, en la personne de Monsieur Lucien BONYEME EKOFO, fils maison. Son avènement à la tête de la Sonas est tombé à point nommé et a coïncidé avec l’effectivité de la libéralisation du secteur des assurances en RDC avec ses innombrables et astreignants défis à relever.

 

 

 

Ainsi, face à cette évidence, Monsieur le Directeur Général Lucien Bonyeme Ekofo ne s’est-il pas résolu d’asseoir des stratégies et d’axer son mandat sur quatre piliers à savoir : l’apurement de la dette sociale du personnel actif et non actif ; la compétitivité au regard de la présence effective d’autres Sociétés d’assurances sur le marché ; l’applicabilité des contraintes de l’ARCA et la remise en confiance des agents vis-à-vis des autorités établies pour un climat social apaisé. Une option qui permettrait à l’assureur de motiver ses cadres et agents pour les rendre plus compétitifs et dynamiques sur le marché des assurances. Et pour la Société Nationale d’Assurances, cette ouverture du marché des assurances à d’autres opérateurs constitue une opportunité de consolider et d’augmenter sa part du marché afin de demeurer en tout temps leader des assurances en République Démocratique du Congo.

Le domaine des assurances est généralement méconnu du grand public en RDC, pourtant le législateur demeure regardant. A ce titre, la Directeur Général de la Sonas sa est déterminé à apporter une nouvelle impulsion au sein de son Entreprise. Déjà les prémices du changement se font ressentir dans les actions concrètes que ce technocrate attitré entreprend depuis qu’il a pris les commandes de cette Entreprise.  Nous pouvons, en illustration  mentionner quelques-unes de ces actions, à savoir : – la réfection d’un grand nombre de bâtiments abritant les agences Sonas ; – l’amélioration du rythme de paiement des sinistres ; – la modernisation du système d’information avec l’acquisition et l’installation du réseau informatique ORASS du groupe ORSYS basé au Maroc ; -la remise en état du matériel roulant ; – l’achat d’un mobilier adéquat et l’acquisition de téléphones fixes dans chaque bureau de la Direction Générale et dans la plupart des entités.

Aussi dans sa ferme volonté de redynamiser cette Entreprise publique du Portefeuille transformée en Société Commerciale, Lucien Bonyeme Ekofo a procédé à une mise en place partielle des responsables des Directions de Région et d’Agences. Les Directions de Région sont ainsi passées de 4 à 6 dont celle de la ville-province de Kinshasa s’est vue scindée en 2 (Kinshasa Ouest et Est) ainsi celle du Sud-Est (Direction Sud et  Direction Est) sans compter que deux Directions de Région (Ouest et Sud) sont dirigées chacune par une dame, permettant de faire du respect de la parité, une réalité à la Sonas sa.

Retenons que la Société Nationale d’Assurances n’a ni augmenté ni réduit ses tarifs contrairement à certaines Compagnies concurrentes étant donné que l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances a pour mission entre autre de se pencher sur la question liée à l’émission des tarifs référentiels devant être uniformément appliqués par tous les opérateurs du secteur des assurances en République Démocratique du Congo.

 

 

Service de Communication et presse de la SONAS sa