Après une année de travail, le D.G. BONYEME EKOFO Lucien place la Sonas sur la bonne voie malgré la conccurence

0
180

Le DG BONYEM Ekofo Lucien a réalisé des performances à la tête de la SONAS. Accompagné par l’ensemble du personnel dont il s’était engagé à prendre en compte les conditions de vie et de travail, il est parvenu à réaliser des résultats qui pourraient étonner. C’est la preuve de sa détermination à bien faire, à mieux encadrer les ressources humaines et à lutter contre les antivaleurs. Depuis la libéralisation du secteur des assurances en RDC, la SONAS exprime des difficultés pour remplir ses missions. Pour cette raison le Chef de l’Etat a instruit le gournement de soutenir cette entreprise publique.

A cet effet, la mise en place qu’il vient de réaliser au sein de l’entreprise et suivie en certaines circonstances de la promotion a ragaillardi tous les agents et cadres. Cela a engendré, comme on peut s’y attendre un climat de paix social. Toujours accompagné de son Directeur général adjoint dans le travail, il respecte à la lettre les directives données par le Conseil d’Administration et le Ministre du Portefeuille.

En effet, le Directeur général BONYEME Ekofo Lucien se félicite des performances enregistrées par le Comité de gestion qu’il conduit. A cela rien d’étonnant dans la mesure où au moment de son entrée en fonction, il a exprimé sa détermination à relever les défis pour permettre à l’assureur national de mieux fonctionner dans un contexte marqué par la concurrence. A ce propos, il a indiqué que le chiffre d’affaires a connu soit un accroissement de 14%. A son avis, c’est la preuve que la Sonas est aujourd’hui capable de mobiliser beaucoup des recettes.

Ensuite, il a fait savoir que le rythme de paiement des sinistres a pu être amélioré au cours de la même période. Il est passé soit d’ un accroissement de paiement des sinistres de 89%. Par ailleurs, les charges administratives ont été comprimées soit d’une réduction sensible de 41%. Pour arriver à ce résultat, le DG BONYEME Ekofo Lucien dit avoir lancé une véritable lutte contre la fraude et le coulage des recettes menées dans le cadre d’un contrôle permanent.

Enfin, il signale que la contribution de la société nationale d’assurances au budget de l’Etat est passée soit d’un accroissement de 316%. Dans cette optique, il est demandé aux entreprises publiques de l’Etat congolais de faire confiance à la Sonas et au peuple congolais.

Toutes ces performances, explique-t-il, ont été obtenues à l’heure où la pandémie de Covid-19 a des effets négatifs sur les économies mondiales, sans oublier, bien sûr, la concurrence sur le terrain qui devient de plus en plus très rude. Cette nouvelle image de la Sonas satisfait beaucoup de ses clients et tentent plusieurs personnes à fréquenter la Sonas qui offre cette fois de bonnes garanties aux sinistrées.

Evidemment, ces résultats ont été atteints sans que la Direction générale ait ni augmenté ni réduit ses tarifs par rapport aux sociétés concurrentes.

S’impliquer dans la vision du chef de l’Etat

Pour le DG BONYEME Ekofo Lucien la stratégie instaurée par lui concerne la mobilisation des recettes d’une part, et la réalisation de l’objet social de la société, d’autre part. Cette stratégie cadre avec la vision du chef de l’Etat dont un volet porte sur la lutte contre la corruption et la fraude. « Partant de ce crédo du Magistrat Suprême, nous avons pu démanteler un vaste réseau de détournement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), avec la complicité des agents d’une banque commerciale de la place. Nous n’avons pas attendu de traduire en justice les agents et cadres qui se sont versés dans ces pratiques mafieuses sans compter qu’au niveau interne de l’entreprise, des actions disciplinaires prévues par les textes de notre Convention Collective ont été prises à leur encontre », souligne-t-il.

Avec ces résultats, l’on peut affirmer que la Sonas se trouve sur la bonne voie.

LE TONNERRE